Prévention des effets néfastes de la pollution sur notre santé

Qu’elle soit dans l’air ou dans l’eau, la pollution fait partie intégrante de notre environnement et a des répercussions néfastes sur notre santé. Ces effets sont en partie liés aux propriétés oxydantes de certains polluants tels que l’ozone, le dioxyde d’azote ou les molécules absorbées sur les particules.


pollution

La pollution nous concerne tous

Les conséquences de la pollution sur notre santé peuvent être immédiates ou à long terme et dépendent de plusieurs facteurs :

  • Liés aux polluants : quantité des polluants inhalée, nature et combinaison des polluants, fréquence d’exposition.
  • Liés à l’individu : état de santé, âge, vulnérabilité du système de défense (détoxication, système antioxydant).

Certains individus, dont les barrières naturelles et système immunitaire sont moins performants, sont plus sensibles aux effets de la pollution atmosphérique. Il s’agit notamment :

  • des enfants,
  • des personnes âgées,
  • des fumeurs,
  • des sujets présentant des troubles chroniques respiratoires (asthme, allergies) ou cardiovasculaires,
  • des femmes enceintes.

Egalement, de par leur profession, certaines personnes sont davantage exposées à certains polluants : chauffeurs routiers, agents de la circulation, ouvriers du BTP, agriculteurs, mineurs…

L’exposition prononcée aux agents polluants aboutit à un phénomène de surproduction de radicaux libres, conduisant à un stress oxydatif.

Quels sont les effets et comment les prévenir ?

On parle de stress oxydatif lorsque la production de radicaux libres s’emballe parce que l’alimentation est trop riche, parce que les polluants extérieurs pénètrent dans notre corps ou encore lorsque la pratique d’un sport est trop intense. Le stress oxydatif est responsable d’un grand nombre de troubles dégénératifs liés au vieillissement cellulaire, mais cependant, la nature nous a bien conçus…

L’organisme humain est pourvu de mécanismes de défense “antioxydants” pour lutter contre les radicaux libres. Ce sont les antioxydants internes, fabriqués par nos cellules : SOD (superoxyde dismutase), la glutathion peroxydase, la catalase.

A ces moyens de défense internes s’ajoutent des moyens de défense externes apportés par les végétaux essentiellement. C’est le cas des vitamines A, C et E, des flavonoïdes, du coenzyme Q10, du zinc ou du sélénium.

Les fruits et les légumes, notamment ceux qui sont les plus colorés (orange, rouge, jaune, violet ou bleu) sont très riches en antioxydants. Le mieux est de les consommer le plus frais possible, et non transformés.

Découvrez notre gamme Antioxydants !

Publié le

Découvrez les autres articles en lien avec cette thématique