L’engagement qualité du Laboratoire

Dans un souci de respect de son engagement qualité auprès des professionnels de santé et des consommateurs, le Laboratoire LESCUYER dispose d’un service Qualité produits et Affaires réglementaires performant, dont le rôle est primordial.


Dans un souci de respect de son engagement qualité auprès des professionnels de santé et des consommateurs, le Laboratoire LESCUYER dispose d’un service Qualité produits et Affaires réglementaires performant, dont le rôle est primordial. Véritable plaque-tournante entre les différents Départements du Laboratoire, le service Qualité produits et Affaires réglementaires est garant du niveau de qualité, de sécurité et d’efficacité des compléments alimentaires, produits diététiques ou cosmétiques développés par le Laboratoire.

En matière de qualité, quel est le rôle de ce service au sein du Laboratoire ? Quelles sont ses missions ?

Son objectif principal est d’assurer la sécurité et l’efficacité des produits en vérifiant leur conformité avec les exigences réglementaires en vigueur qui sont strictes, rigoureuses et nombreuses. Cela passe notamment par la définition de cahiers des charges, par des audits des sites de fabrication et/ou de conditionnement, des analyses, des plans de contrôle, des dossiers produit…

Une contrainte que la Qualité doit également prendre en compte : les compléments alimentaires sont des denrées alimentaires et à ce titre, ils doivent respecter la réglementation transversale qui leur est applicable mais également une réglementation bien spécifique.

Il intervient à tous les moments clés de la vie d’un produit afin d’assurer un haut niveau de qualité et de traçabilité :

  • Au moment de la formulation : sélection rigoureuse des fournisseurs, mise au point des spécifications techniques, élaboration des cahiers des charges produit.
  • Lors de la fabrication et du conditionnement : vérification du respect des procédures via les audits sur site.
  • A la libération des produits (contrôles physiques, bactériologiques libératoires, vérification des dossiers lot de fabrication). Différents types de tests sont également réalisés : tests de stabilité, tests de compatibilités contenu/contenant pour les cosmétiques…

En plus des contrôles de routine, le service met au point des plans de contrôles sur certaines substances indésirables établis selon une analyse des risques (contaminants, polluants…).

Le service Qualité est également en charge de vérifier la formulation, l’étiquetage, les fiches de spécifications de chaque matière première entrant dans la composition d’un produit, de demander des analyses complémentaires, de compiler les différentes informations liées à l’absence d’OGM, de plantes irradiées, l’absence d’allergènes…

Le service Qualité s’assure que les différentes exigences du Laboratoire, notamment la charte qualité, soient respectées.

Question à Lucie Lavannier, Responsable Qualité produits et Affaires règlementaires

Vous utilisez prioritairement des actifs naturels, comment garantissez-vous la traçabilité des produits ? Quelles filières d’approvisionnement utilisez-vous ?

Lucie LAVANNIER 02Lucie LAVANNIER : « La traçabilité est une exigence constante. D’une part, parce que la réglementation nous y oblige mais également parce qu’elle est un maillon essentiel pour notre gestion interne. La traçabilité en place permet de garantir un niveau de réactivité optimal. En amont, la traçabilité est assurée depuis la matière première par l’attribution d’un numéro de lot qui lui-même est associé à différentes caractéristiques précises. Le choix d’utiliser majoritairement des produits naturels n’est pas le choix le plus simple… En effet, les caractéristiques physiques d’une huile végétale, sa couleur par exemple, peuvent subir des variations, selon le moment auquel la plante est récoltée et le lieu de récolte.

Cela implique des cahiers des charges tenant compte de cette variabilité naturelle. Afin d’assurer un approvisionnement suffisant et optimal, nous avons plusieurs zones de culture et de récolte possibles.

Quand on fait le choix d’utiliser des matières premières d’origine naturelle, il faut donc respecter un cahier des charges strict mais tenant compte de la variabilité de certains critères (qui ne sont pas liés aux propriétés physiologiques ou nutritionnelles).

Au sein du Laboratoire, nous privilégions les filières française et européenne. En voici quelques exemples :

  • La Chlorella est cultivée en Europe
  • L’hydroxyapatite marine est issue de poudre d’écailles de sardines pêchées sur les côtes bretonnes
  • Le Lithothamne est une algue prélevée également sur la côté atlantique, …
  • Notre principal site de fabrication est certifié ISO 22000, norme internationale relative à la sécurité des denrées alimentaires (sécurité alimentaire, traçabilité). »

Notre charte qualité

Notre Charte Qualité est le reflet des exigences que nous fixons à nos différents fournisseurs et de notre conception de la micronutrition. L’ensemble de nos compléments alimentaires renferme plus de 170 actifs qui font l’objet d’une sélection rigoureuse de nos partenaires selon des cahiers des charges très stricts :

  • Exclusion de toute matière première végétale issue de la filière OGM
  • Utilisation de plantes non irradiées
  • Sélection d’huiles de poissons conformes à la Pharmacopée européenne, ayant un niveau de pureté optimal
  • Des huiles végétales pressées à froid garantissant leurs qualités nutritionnelles et physiologiques
  • Des compléments alimentaires garantis sans conservateur, sans aspartame, sans acésulfame de potassium
  • La mise au point de cosmétiques sans paraben composés majoritairement d’actifs naturels…

Publié le