Gérer son stress et booster sa mémoire en période d’examens : toutes les astuces

En période d’examen, il est important de bien gérer son stress et booster sa mémoire. Découvrez les astuces pour réussir.


stress et mémoireC’est prouvé : le stress altère la mémoire et amoindrit les fonctions cognitives. Pour le maîtriser et éviter que vos émotions prennent le dessus, il y a des astuces à connaître.

Objectifs : faire confiance à votre mémoire et maximiser vos chances de réussite lors d’un examen.

On ne réagit pas tous de la même façon face au stress. Troubles du sommeil, troubles alimentaires, troubles hormonaux… d’une manière ou l’autre, il finit toujours par altérer le bon fonctionnement de l’organisme. Avec des conséquences plus ou moins graves, surtout en période d’examens.

Intimement lié à la mémoire, le stress peut réduire le volume cérébral et amoindrir les fonctions cognitives. C’est scientifiquement prouvé. Il peut aussi être responsable de la diminution du nombre de neurones qui participent au traitement de l’information et empêcher la génération de nouveaux neurones. Ainsi, une exposition un peu trop longue au cortisol, l’hormone du stress, entraîne un dysfonctionnement dans l’hippocampe, la zone du cerveau où siège la mémoire.

La mémoire étant la clé de l’apprentissage, puisqu’elle permet l’enregistrement, le stockage et la restitution des informations, il est indispensable de la solliciter régulièrement afin de la préserver et la développer.

Mémoire : comment optimiser ses fonctions cérébrales ?

« Pour booster la mémoire, il faut la travailler régulièrement pour maintenir la connectivité entre les synapses », explique Nathalie Ballesteros, Docteur en pharmacie pour le Laboratoire Lescuyer. En période d’examens, il est recommandé de l’entretenir en appliquant par exemple la technique de la feuille blanche : lorsque vous venez juste de rédiger votre fiche de révisions, prenez une feuille blanche et tenter de reproduire la fiche, en vous détachant au maximum de l’autre.

L’alimentation a un impact direct sur la mémoire et la concentration, surtout en période d’examens. A privilégier : les poissons gras qui sont riches en oméga 3, des acides gras connus pour améliorer les connexions cérébrales. En cas de petit creux, misez sur les fruits secs. Véritables concentrés d’énergie, ils sont riches en minéraux et en oligoéléments comme le zinc. Or, une carence en zinc peut être à l’origine de troubles de l’apprentissage, de la pensée, de la mémoire et de l’attention. Certains compléments alimentaires peuvent également vous aider à optimiser vos fonctions cérébrales, c’est le cas de Mémoforce®. Grâce au ginkgo qui possède une action bénéfique sur les capacités de mémorisation, il aide à préserver les fonctions cognitives et à maintenir un bien-être mental.

Gérer son stress et booster sa mémoire pour les examens : l’importance d’une bonne hygiène de vie

« Les troubles de la mémoire peuvent être liés à un problème de sommeil », explique Nathalie Ballesteros. Et ce n’est pas étonnant lorsque l’on sait que le sommeil joue un rôle essentiel dans le processus de mémorisation. C’est quand vous dormez que le cerveau trie et classe les souvenirs de la veille. Un sommeil de mauvaise qualité l’empêchera donc de mener à bien cette mission…

Le sommeil aide le cerveau à consolider les informations dans l’hippocampe, la zone où siège la mémoire. Bien souvent, ce sont les personnes stressées qui sont plus susceptibles de souffrir d’insomnie. L’alerte émotionnelle se traduit alors par un emballement du système nerveux et par une hyperactivité cérébrale, ce qui stimule l’éveil de façon excessive et contrarie le sommeil. Et forcément, un manque de sommeil entraîne ensuite des répercussions sur la mémoire.

Pour évacuer le stress, une activité physique régulière est alors recommandée. De nombreuses études scientifiques ont en effet prouvé que le sport permet une bonne oxygénation du cerveau et stimule même la formation de nouveaux neurones.

Là encore, certains compléments alimentaires peuvent aider à gérer le stress tout en stimulant l’activité intellectuelle. Rhodiola 300 facilite l’organisme à s’adapter au stress émotionnel. Le rhodiola est une plante vivace originaire des régions froides d’Asie et d’Europe particulièrement recommandée en cas de situation stressante comme peuvent l’être les partiels ou les examens de fin d’année par exemple.

Enfin, pour éviter de vous sentir complètement dépassé par les révisions, pensez à les diviser en « petites tâches » et surtout, prenez de l’avance ! Souvent, les étudiants qui prennent du retard se retrouvent totalement déprimés et stressés à la vue du travail qui les attend…

Publié le