L’équilibre acido-basique, reflet de votre alimentation

L’équilibre acido-basique est la balance entre les substances acidifiantes et alcalinisantes au sein de l’organisme. Cet équilibre dépend en grande partie de notre alimentation. Découvrez les causes d’un déséquilibre acido-basique et comment agir sur celui-ci.


Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someoneShare on Google+

équilibre acido-basique

 

Qu’est-ce que l’équilibre acido-basique ?

L’organisme produit naturellement des déchets acides, notamment lors de la digestion. Une alimentation riche en protéines, formages ou encore en produits céréaliers, peut provoquer une surproduction de déchets acides si celle-ci ne s’accompagne pas d’une consommation suffisante d’aliments alcalinisants, tels que les fruits et légumes.

Lorsque la production d’acides devient trop importante, l’équilibre acido-basique est rompu, empêchant les réactions au sein des cellules de se faire correctement. De nombreux désagréments peuvent alors en découler : fatigue, tendance à la transpiration, mauvaise haleine….

Comment identifier les aliments acidifiants et alcalinisants ?

Il est donc nécessaire de favoriser un bon équilibre acido-basique en reconnaissant les aliments acidifiants présents dans votre assiette et en incorporant plus d’aliments alcalinisants. Pour vous aider, l’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) classifie les aliments courants en fonction de l’acidité. Voici quelques exemples* :

aliments acidifiants et alcalinisants

phComment savoir si vous êtes concerné(e) par un déséquilibre acido-basique ?

Le pH est l’unité de mesure du degré d’acidité ou d’alcalinité d’une solution. Pour l’organisme, le pH idéal se situe aux alentours de 7 (pH neutre) pour permettre le bon fonctionnement de nos cellules.

Des tests urinaires peuvent être réalisés chez soi grâce à des bandelettes disponibles en pharmacie ou parapharmacie. Pour des résultats significatifs, il est nécessaire de réaliser des mesures sur plusieurs jours, à des moments donnés de la journée. En effet, le pH urinaire varie au cours de la journée, en fonction des repas et de l’activité physique.

Si les résultats indiquent une valeur en dessous de 6,5 une correction du terrain est sans doute à envisager en modifiant son alimentation ou en ayant recours à une complémentation adaptée. N’hésitez pas à demander conseil à votre professionnel de santé.

Quelle complémentation adopter en cas de déséquilibre acido-basique ?

Grâce à leur formulation spécifique, les compléments alimentaires peuvent être une solution naturelle pour votre équilibre acido-basique.

Cela comprend l’apport de minéraux, de préférence sous forme de citrates, permettant d’alcaliniser l’organisme tels que le zinc, le calcium, le magnésium, le potassium et le manganèse.

Enfin, les plantes sont intéressantes pour favoriser les fonctions d’élimination :

  • Le bouleau, le pissenlit et la reine-des-prés favorisent les fonctions d’élimination rénale et notamment l’élimination de l’eau.
  • Le bouleau et le pissenlit contribuent à maintenir le confort urinaire.
  • Le pissenlit participe au bon fonctionnement du foie, organe impliqué dans l’une des principales voies d’élimination de l’organisme.

 

* Adapté d’après Remer T et Manz F, J Am Diet Assoc 1995.

Découvrez notre produit ALCAFLORE

Publié le