Les cheveux, une chute saisonnière spectaculaire

La chute de cheveux est particulièrement visible à l’automne car les changements climatiques influent sur l’organisme.


Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

cheveux-moyenLe processus de pousse et de renouvellement des cheveux est un cycle permanent. Élément complexe et vivant, le cheveu est une structure cellulaire sensible à la qualité de l’alimentation (déficience et excès), aux bouleversements hormonaux et au stress.

Au printemps ou à l’automne, les changements climatiques (température, hygrométrie, ensoleillement…) influent sur l’organisme et en particulier provoquent des modifications hormonales, qui ont pour incidence une accélération de la vitesse de renouvellement capillaire. Ce phénomène physiologique normal génère alors une chute de cheveux souvent spectaculaire mais sans conséquence néfaste la plupart du temps.

Annonciatrice d’une repousse prochaine de cheveux, cette phase requiert une attention particulière, d’autant plus à ces changements de saison où la chevelure est affaiblie (soleil en été, froid en hiver). C’est en effet une période idéale pour apporter à l’organisme les nutriments essentiels pour rééquilibrer les fonctions des cheveux et ainsi favoriser leur repousse. Pour cela, une complémentation adaptée est vivement conseillée car la beauté mais aussi la solidité du cheveu sont liées à la qualité des micronutriments spécifiques apportés à la racine des phanères.

Le cheveu et l’ongle sont composés à 95% de kératine. Cette protéine renferme des acides aminés soufrés, dont la cystine et la méthionine. Des cheveux et des ongles fragiles ou cassants sont souvent le résultat d’une kératine fragile. Or, c’est lors de la pousse du cheveu ou de l’ongle que la kératine est produite. Ainsi, pour favoriser la synthèse de cette protéine fibreuse, un apport en acides aminés, vitamines et minéraux est requis.

Publié le