Le soleil, une puissance redoutable !

Essentiel notamment pour la synthèse de la vitamine D, atout majeur pour une mine resplendissante et une jolie couleur de peau, le soleil est d’une puissance redoutable qu’il faut savoir côtoyer avec modération et précaution.


Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

femme qui bronzeLe rayonnement solaire, un spectre d’ondes dangereux pour la peau

Le rayonnement solaire se compose d’infrarouges, de lumière visible et d’ultraviolets, dont la grande partie est bloquée par la couche d’ozone. Tandis que les infrarouges sont responsables de la sensation de chaleur sur la peau (mais ne brûlent pas), les rayons ultraviolets provoquent quant à eux des lésions cellulaires importantes (dommages sur l’ADN, production de radicaux libres…).

Les coups de soleil et les rougeurs sont générés par les UVB, alors que le vieillissement prématuré de la peau serait dû aux UVA qui pénètrent dans les couches profondes de la peau.

La peau n’est pas sans défense face au soleil

La peau possède un mécanisme naturel d’adaptation et de préservation : le bronzage. Au cœur de l’épiderme, dispersées de manière régulière, sont présentes des cellules spécifiques appelées mélanocytes. Stimulés par les ultraviolets, les mélanocytes produisent la mélanine, pigment naturel responsable de la pigmentation de la peau.

Ce processus biologique, conjugué aux phénomènes d’épaississement de l’épiderme et de sudation, confère ainsi à la peau sa capacité de protection partielle contre les brûlures, par absorption d’une partie des rayons UVB. Cette protection a malheureusement ses limites et ne permet pas d’éviter les coups de soleil et le vieillissement cutané. Enfin, le bronzage absorbe très peu les UVA.

Qu’est-ce que le capital soleil ?

Déterminé à la naissance et propre à chaque individu, le capital soleil correspond à la capacité de la peau à lutter contre les dégâts générés par une quantité déterminée de rayons UV. Il regroupe l’ensemble des mécanismes de défense de la peau (bronzage, épaississement de la couche cornée, action antiradicalaire et réparation de l’ADN) et s’amenuise progressivement à chaque exposition solaire.

Danger invisible provoquant des altérations cellulaires profondes, le rayonnement solaire impose de ce fait une exposition modérée et une protection permanente de la peau quelque soit le phototype (défini par la carnation, la capacité à bronzer et l’aptitude à avoir des coups de soleil), que ce soit en été ou en hiver à haute altitude.

Découvrez notre produit OXYBRONZ !

Publié le