Le pic de pollen est annoncé : les bons gestes à adopter

Le dernier bulletin allergo-pollinique place la France en alerte rouge. Découvrez les bons gestes à adopter !


Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

La période de floraison, de pollinisation est souvent synonyme de désagréments respiratoires saisonniers et/ou d’une gêne au niveau des yeux (sensation d’irritation) pour 10 à 20% de la population française1.

Le dernier bulletin allergo-pollinique place la France en alerte rouge.

Pourquoi la pollinisation peut-elle nous affecter ?

Beautiful white dandelion on a lawnLes désagréments causés par la pollinisation varient selon les personnes et leur environnement. En effet, lorsque la concentration de pollen dans l’atmosphère que nous respirons est particulièrement élevée et dépasse un certain seuil, une réaction exacerbée de l’organisme peut faire son apparition.

La nature du pollen est déterminante. Certaines espèces de plantes sont dites anémophiles, leur pollen est transporté par le vent et doit donc être libéré en plus grande quantité que les plantes dont le pollen est transporté par les insectes. Le mode de dispersion des anémophiles est par conséquent beaucoup plus aléatoire et peut rentrer en contact avec les yeux et les muqueuses respiratoires. Enfin, plus le pollen est petit, plus il sera léger et susceptible de pénétrer dans nos poumons.

La campagne regorge de végétation, mais les personnes vivant en ville ne sont pas pour autant moins épargnées. Leur système immunitaire est souvent plus sensible et la pollution à laquelle les citadins sont souvent confrontés est un facteur aggravant.

Les bons gestes à prendre

  • Eviter d’étendre votre linge à l’extérieur, les pollens peuvent s’y accrocher.
  • Aérer votre maison de préférence le matin, les pollens étant moins présents dans l’atmosphère.
  • Prendre une douche et effectuer un shampoing avant de vous coucher.
  • Eviter de tondre le gazon ou d’être présent pendant la tonte.
  • Apprendre à reconnaître les plantes ou arbres allergisants. Le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA)  propose de télécharger un poster indiquant les espèces d’arbres.
  • Vous tenir informé du calendrier pollinique, également disponible sur le site du RNSA.
  • Et enfin, soutenir les défenses de son organisme à travers une complémentation adaptée à base de vitamines et de plantes comme l’extrait d’Ortie.

1Réseau National de Surveillance Aérobiologique.

Publié le

Découvrez les autres articles en lien avec cette thématique