Le passage à l’heure d’hiver, c’est le 29 octobre !

Chaque année à la fin du mois d’octobre, nous passons à l’heure d’hiver. Découvrez nos conseils pour limiter ses effets sur l’organisme !


Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

réveil

L’objectif du changement d’heure avancé par les autorités : faire mieux correspondre les horaires d’activités avec les horaires d’ensoleillement dans un souci d’économie d’énergie en profitant, le matin, de 60 minutes supplémentaires de jour.

Cette année, ce passage s’effectuera dans la nuit du samedi 28 octobre au dimanche 29 octobre. A 3h00 du matin, il ne sera finalement que 2h00, soit une heure de sommeil en plus pour tout le monde, une bonne nouvelle pour bien appréhender les jours qui raccourcissent !

Quels sont les effets du changement d’heure ?

Même si ce changement peut être difficile pour certaines personnes plus sensibles, il semblerait que le passage à l’heure d’hiver soit moins perturbant que le passage à l’heure d’été, pour lequel la nuit est amputée d’une heure. En effet, contrairement au passage à l’heure d’été qui est un changement « contre-nature », le passage à l’heure d’hiver est généralement mieux toléré, se rapprochant de notre horloge biologique (qui suit les rythmes jour/nuit).

L’ensemble des chronobiologistes montrent régulièrement les effets négatifs que ces changements d’heures saisonniers entraînent généralement chez l’Homme. Le rythme biologique est affecté, et les personnes les plus vulnérables sont les enfants et les personnes âgées. Des troubles peuvent ainsi perturber le sommeil, la température corporelle, la production des hormones, l’humeur, le rythme cardiaque, l’appétit, la mémoire ou la concentration.

Vivez le changement d’heure avec sérénité

Il est donc nécessaire et possible de se préparer à ce changement d’heure. Pour passer cette transition en douceur, il est important de régler vos appareils la veille aidant ainsi l’organisme à se préparer au changement avant qu’il ne survienne. Il est conseillé également de se coucher une heure plus tard la veille, permettant de se réveiller sensiblement à une heure habituelle.

Publié le