En hiver, comment aider l’organisme à bien récupérer ?

En hiver, l’organisme doit faire face à des micro-organismes indésirables. Il est alors obligé de mobiliser de nombreuses ressources pour répondre à chaque agression. Après une réaction immunitaire intense, l’organisme est affaibli. Il est alors primordial de l’aider à bien récupérer.


Share on FacebookTweet about this on TwitterPrint this pageEmail this to someone

hiver

Fébrilité, sommeil perturbé, manifestations physiques diversesnombreux sont les désagréments ressentis lorsque le système immunitaire combat des substances étrangères. Après une réaction immunitaire intense, l’organisme est affaibli. Il est alors primordial de l’aider à bien récupérer. Des mesures simples permettent de « recharger » l’organisme et d’augmenter sa résistance. Une complémentation spécifique peut également être requise afin de retrouver un sommeil récupérateur, de combler les déficiences en vitamines et minéraux et conserver ainsi une bonne vitalité.

Quels sont les mécanismes de défense mis en œuvre par l’organisme ?

Système de défenses complexe et rapide, le système immunitaire a pour vocation de détecter les substances étrangères et de déclencher des mesures de défenses spécifiques permettant de les neutraliser et de les éliminer. Pour mettre en place cette armada de cellules et molécules immunitaires défensives (dont les anticorps), l’organisme puise sans retenue dans ses ressources vitales. En effet, en plus de combattre les substances étrangères, il doit également faire face aux manifestations physiques déclenchées et reconstruire les cellules endommagées par l’intrusion de ces micro-organismes.

De quoi a besoin l’organisme pour bien récupérer ?

Après une réaction immunitaire, une fatigue intense se fait souvent ressentir. Elle est, en partie, la conséquence de déficiences énergétiques significatives. Il est alors indispensable d’aider votre organisme à bien récupérer. Pour cela, il a notamment besoin :

  • D’énergie : plus le système défensif est important, plus grande est la dépense énergétique. Pour relancer l’organisme, il est primordial de s’oxygéner et d’adopter une alimentation équilibrée et variée. N’hésitez pas à faire appel à l’efficacité reconnue de certaines plantes telles que le ginseng rouge, plante adaptogène de référence qui aide à maintenir énergie et vitalité, ou l’éleuthérocoque, connu pour ses effets toniques et adaptogènes.
  • De sommeil : la récupération physique dépend notamment de la qualité du sommeil. En effet, les différents stades du sommeil permettent à l’organisme de faire le plein d’énergie mais également de sécréter les hormones qui aident le système immunitaire. En cas de difficulté pour retrouver un sommeil de qualité, le houblon, la valériane et l’eschscholtzia sont des alliés de choix. 
  • De vitamines & minéraux: ces micronutriments participent à de nombreux métabolismes cellulaires, à la production d’énergie et au fonctionnement normal du système immunitaire. Après une réaction immunitaire intense ayant mobilisé une quantité importante de vitamines et minéraux (en particulier les vitamines B6, B9, C et D3, le calcium, le fer et le zinc), l’organisme peut présenter une déficience qu’il est important de combler par une alimentation équilibrée mais aussi par une complémentation spécifique.

Découvrez notre gamme Vitamines et Minéraux !

Publié le